La démarche picturale de Franck nous entraîne dans un microcosme d'émotion à la fois physique et mental, un état de transgression.

 

Je suis soulevée et guidée en même temps.

 

Le rythme est symphonique, une pulsation, un pointillisme presque verbal comme l'hymne d'un conte pour un buveur de thé. On perçoit le temps qui devient l'abstraction du tableau et en même temps l'espace sonore.

 

Ce travail soulève les sens de l'épiderme tout en nous maintenant debout.C'est comme un grand frisson vertical. Il y a dans cette notion du temps qui nous fascine de la main qui oeuvre une méditation, le ralenti essentiel de notre intériorité. 

 

Et pourtant, il y a dans cette grande maîtrise, une part aléatoire où l'artiste plane, s'échappe du réel et nous absorbe dans sa grande spirale allégorique d'une onde de vie, un chemin tissé entre nos cultures, un langage universel.

 

Lydie Arickx. avril 2018

Franck Claudon

artiste peintre

Ste-Geneviève-des-Bois (Paris)

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Franck Claudon Tous droits réservés. All rights reserved.